Le granulé, L'énergie qui n’a rien à cacher

L'association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email

CHIFFRES CLEFS FILIERE 2019 – 2020

Les chiffres de l’activité « Chauffage au granulé de bois » en 2019 ont été très satisfaisants et les chiffres du début de l’année 2020 étaient prometteurs.

Le parc : 1,11 million de foyers au granulé !

En 2019, 1,11 million de foyers se chauffent au granulé et pour 850 000 d’entre eux, il s’agit d’un chauffage principal. Pour le chauffage au granulé de bois, le parc à renouveler est une opportunité. En effet, 1 million, c’est le nombre de chaudières au fioul que le gouvernement souhaite remplacer dans les 5 à 10 ans maximum. Depuis la fin 2018, l’Etat a multiplié les dispositifs d’aides, afin de permettre aux 12% de ménages toujours chauffés au fioul de remplacer leur ancien équipement. 

Le renouvellement du parc est aussi une des clefs pour améliorer la qualité de l’air. On sait en effet que 82% des particules dues au chauffage au bois sont émises par des foyers ouverts et des appareils trop anciens. Les émissions de particules ont été divisées par 2 en 8 ans grâce au remplacement des foyers ouverts et des appareils anciens. 
Les campagnes à l’image de « Balance ton poêle » à Chambéry, ont pour ambition à l’échelle régionale d’inciter les ménages à changer leurs anciens appareils.  

Les appareils au granulé : +106 % d’augmentation pour les chaudières

Une des requêtes du « Livre Vert » publié par Propellet en 2017 était de réserver les aides aux énergies renouvelables. Les acteurs se sont réjouis de l’action du gouvernement en faveur des ENR. 

Les dispositifs d’aides sont devenus plus bénéfiques aux consommateurs qui souhaitaient faire le choix d’une énergie non fossile et notamment le choix d’un appareil au granulé de bois.  

En 2019, les ventes de chaudières au granulé ont atteint 14 190 pièces, et les poêles au granulé ont atteint 149 510 unités.  Les ventes de poêles à granulé sont restées relativement stables, mais les ventes de chaudières au granulé de bois ont fait un bond de 106% ! Les appareils répondent à des besoins différents, la chaudière est un chauffage central. Grâce à son réseau hydraulique, elle permet de produire l’eau chaude sanitaire et de chauffer tout type de bâtiment. Quant au poêle au granulé, il est utilisé pour un chauffage d’appoint ou principal dans une maison bien isolée et/ou de moins de 100 m2 (avec ou sans complément d’énergie). Ces bons chiffres sont surtout le résultat de la hausse des aides pour remplacer les anciennes chaudières au fioul.

Le chauffage au granulé représente encore moins de 10% du marché du chauffage et il a encore une belle marge de progression devant lui ! 

Focus 2020

En 2020, le différentiel des aides entre les énergies renouvelables et les énergies traditionnelles s’est creusé (notamment avec les équipements de chauffage gaz et fioul). La prime maximum de 10 000 € pour la chaudière au granulé est un signal fort. Même si les acteurs se disent très satisfaits de ces avancées, ils regrettent encore les restrictions posées aux ménages aisés (9ème et 10ème déciles) qui représentaient une part importante du marché (50%°). 

La crise sanitaire a évidemment mis un coup d’arrêt à cette belle progression.

Aujourd’hui, même si le début d’année a été excellent pour les chaudières, les constructeurs d’appareils au granulé que ce soit (poêle ou chaudière) tentent de rattraper le temps perdu du confinement. Les constructeurs et distributeurs d’appareils ont gardé le contact avec les installateurs pendant le temps de confinement (formation, échanges …). Les installateurs sont maintenant largement occupés à la réalisation des chantiers et peuvent difficilement assurer l’activité commerciale.  La visibilité reste réduite et pose question de la fin de l’année : des incertitudes subsistent quant aux prochaines prises de commandes.

Production et consommation de granulé

La production du granulé a poursuivi sa croissance passant de 1,5 millions à 1,67 millions. La consommation a légèrement dépassé la production mais la France reste sur un modèle d’autosuffisance. D’autant que la capacité de production n’est pas atteinte. Elle serait au bas mot de 2 millions de tonnes (capacité des usines et matières premières) et de nouvelles usines vont venir s’ajouter dans les 12 prochains mois. L’import ou l’export reste limité (entre 15 et 20 %) et constitue une variable d’ajustement conjoncturelle. L’exportation et l’importation se font essentiellement avec les pays voisins : la Belgique, l’Espagne ou l’Allemagne pour l’import et l’Italie pour l’export.

Focus 2020 

L’énergie est un bien de première nécessité, c’est la raison pour laquelle, une partie des professionnels et notamment les distributeurs ont pu maintenir leur activité pendant la crise. Même si certaines usines de production ont ponctuellement ralenti leur activité, le stock actuel de granulé du fait de l’hiver doux est suffisant pour cette saison.

 

Propellet

Propellet France est l'association nationale du chauffage au granulé de bois.