L'association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois

< Accueil
Chauffage au granulé, le prix
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par email

Chauffage au granulé, le prix

L’argument coût / prix du chauffage au granulé de bois

Télécharger l'indice des prix ICI
Ces données sont diffusées sur la base de données statistiques gouvernementale PEGASE

Nous vivons sur l’ensemble du territoire français et bien au-delà une saison tendue en matière d’énergie et l’approvisionnement en granulé en subit aussi les conséquences. Même si le prix du granulé reste compétitif, cette situation n’est pas sans impact.

Les variations du prix de l’énergie 

Le prix du granulé varie en fonction des stocks de matière première, du parc d'appareils, du climat et du comportement d'achat du consommateur.

Néanmoins, l’aspect rassurant pour le granulé de bois est que la matière première se trouve à proximité des producteurs (à moins de 150 kms). Son prix est en général peu affecté par la hausse du prix des énergies fossiles.

Par conséquent, comme le montre très clairement l’indice des prix, son prix reste maitrisé, et surtout les variations sont incomparables par rapport à celles du fioul, de l’électricité et du gaz

Une année pour le moins imprévisible

Les producteurs de granulé en Europe ont eu d’important stock de granulé à la sortie de l’hiver 2020-2021. Cela a généré logiquement une forte baisse des prix jusqu’en mai 2021 et un ralentissement de la production.

Les ventes de poêles et chaudières ont fortement progressé ce qui a contribué à environ 300 000 tonnes de consommation. En effet, la situation générale très critique en matière d’énergie et les aides proposées par le Gouvernement pour accélérer la baisse des émissions de gaz à effet de serre ont entrainé une forte hausse des ventes d’appareils de chauffage au granulé de bois.

Certains consommateurs surstockent. En effet, le contexte anxiogène sanitaire et la hausse du prix des énergies a entraîné un effet « pâte » et « papier toilette », comme cela a eu lieu lors du premier confinement,

Certains consommateurs consomment plus. En effet, au vu de la hausse fulgurante du prix des autres énergies, les utilisateurs d’appareils au granulé ou les chaufferies collectives ont privilégié le granulé pour des raisons économiques : le granulé n’a plus été un appoint.

Les raisons d’une hausse, somme toute raisonnée et raisonnable

  1. Une forte consommation de granulé qui s’explique par la hausse des ventes des appareils, le surstockage de certains consommateurs et l’usage plus important d’une énergie plus économique en appoint.
  2. ‚La hausse des coûts de production et de distribution (électricité, plastique pour les sacs, logistiques, pièces, …)

Cette situation conjoncturelle tout à fait exceptionnelle a entrainé une hausse des prix, qui reste tout à fait relative par rapport aux autres énergies.

Alors ?

Chacune des entreprises de la filière a sa propre structure de coûts mais il est probable que la meilleure rentabilité ne soit ni en période de très faible demande, ni en période de demande trop forte.

Malgré cette hausse qui s’explique par un contexte très particulier, le granulé de bois est une énergie encore très compétitive puisqu’à fin décembre 2021, le gaz était au moins 40% plus cher, le fioul 50% plus cher et l’électricité 3 fois plus chère.

Le granulé local, protégé des fluctuations mondiales

Dans un marché des énergies bien agités, la courbe du prix du granulé de bois (pellet) reste plus basse et plus stable que celle des autres énergies.  Cela s'explique avant tout parce que la matière première est locale, ce qui la protège des secousses du marché mondial des énergies fossiles. Les fluctuations du prix de pétrole n’ont pas ou peu d’impact sur le prix de l’énergie bois.

Plus de 90 % des producteurs de granulé de bois s’approvisionnent à moins de 150 km. Les producteurs peuvent certaines années avoir recours à l’import notamment en cas de grand froid mais cela reste marginal.

Des aides de l'État pour stimuler les consommateurs à s'équiper

Pour atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050, le gouvernement incite les ménages à ne plus utiliser les énergies fossiles en proposant des aides pour faire le choix d’une énergie renouvelable et notamment pour le chauffage au granulé de bois.
 
Lire la page sur Les aides pour s'équiper
 

 

Propellet

Propellet France est l'association nationale du chauffage au granulé de bois.